Éditions Seteun
Accueil du site > Volume ! la revue des musiques populaires > 3-1 - Savant & populaire > Deux exemples de presse musicale jeune en France, de 1966 à 1969 : Salut Les (...)

Article

Deux exemples de presse musicale jeune en France, de 1966 à 1969 : Salut Les Copains et Rock & Folk

Marc Savev

Résumé : A l’heure où la mode hippie explose en France, en 1966, s’affron­tent dans la presse musi­cale dédiée aux jeunes deux points de vue oppo­sés. D’un côté, la légi­ti­mité his­to­ri­que de Salut Les Copains, jour­nal créé en 1962 par deux anciens de l’émission d’Europe 1 « Pour ceux qui aiment le jazz », Daniel Filipacchi et Frank Ténot. De l’autre, Rock & Folk créé en 1966 par des jeunes jour­na­lis­tes autant enga­gés poli­ti­que­ment que musi­ca­le­ment, vers les nou­veau­tés anglo-saxon­nes. Le pre­mier s’évertue à enca­drer les reven­di­ca­tions, et les explo­sions artis­ti­ques d’une classe d’âge qui est main­te­nant tota­le­ment sou­mise à un mar­ke­ting créé pour elle. Salut Les Copains ne cher­che que le côté fédé­ra­teur d’une musi­que rock qui com­mence à deve­nir encom­brante par son refus d’être un pur diver­tis­se­ment. Le second est un jour­nal créé par des jeunes, un espace enfin ouvert de com­mu­ni­ca­tion entre mem­bres d’une même tran­che d’âge, qui ont les mêmes réfé­ren­ces cultu­rel­les et les mêmes besoins de sortir des car­cans impo­sés par les adul­tes.

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur Revues.org


Thèmes et/ou mots-clés
Modes –