Éditions Seteun

Dossier - French Popular Music

Descriptif 2-2

Barbara Lebrun et Catherine Franc

Nous avons orga­nisé, en juin 2003, la French Popular Music Conference à l’Université de Manchester (Angleterre). C’était la pre­mière fois en Grande-Bretagne qu’une confé­rence s’inté­res­sait à la chan­son fran­çaise, et sa mise en place répon­dait à l’inté­rêt crois­sant des cher­cheurs anglo-amé­ri­cains et irlan­dais pour ce sujet. En effet, les facultés de lan­gues étrangères dans les uni­ver­si­tés bri­tan­ni­ques (et d’autres pays anglo­pho­nes) se sont tour­nées vers l’étude de la culture popu­laire et contem­po­raine depuis une quin­zaine d’années, et qua­si­ment tous les dépar­te­ments de fran­çais ont aujourd’hui leur spé­cia­liste de cinéma. La recher­che en matière de musi­que et chan­son fran­çaise et fran­co­phone est, pour sa part, en pleine crois­sance, comme l’attes­tent les publi­ca­tions de André JM Prévos (1996), Steve Cannon (1997), Chris Warne (1997), Chris Tinker (1999), Peter Hawkins (2000), Mairéad Seery (2001), Rupa Huq (1999 and 2001), Alain-Philippe Durand (2002) et, tout récem­ment, celles de David Looseley (2003) et Martin James (2003), pour ne citer que les plus mar­quan­tes.

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur Revues.org

Acheter ce numéro de Volume ! en ligne