Éditions Seteun

Tribune

L’entrée en rock

François Ribac

Voilà plus de deux ans que j’ai entre­pris d’écrire un livre sur le rock. Ce tra­vail vient après envi­ron quinze ans de com­po­si­tion, d’abord pour le théâ­tre et l’image puis pour mes pro­pres opéras. Étant moi-même issu de la scène rock, je m’inter­roge depuis long­temps sur la nature de la sépa­ra­tion entre musi­que savante et musi­que popu­laire. Ma pre­mière moti­va­tion n’était pas de faire un livre, je sou­hai­tais sim­ple­ment me rendre compte de l’état du rock et de ses (nom­breux) déri­vés dans la mesure où j’avais « décro­ché » depuis long­temps. Puis, cette plon­gée dans la musi­que s’est accom­pa­gnée de lec­tu­res, notam­ment socio­lo­gi­ques, et également de col­la­bo­ra­tions avec des musi­ciens de pop anglais et irlan­dais, pour mon der­nier opéra. J’ai enfin décidé d’écrire un livre centré sur une appro­che com­pa­ra­tive entre rock et musi­que savante et sur une réflexion sur le rôle de l’électricité et de la tech­ni­que dans les musi­ques rock.

Lire et télé­char­ger l’arti­cle sur / read and down­load the arti­cle on Revues.org-http://volume.revues.org/2338]


Thèmes et/ou mots-clés
Technique –