Éditions Seteun
Accueil du site > Volume ! la revue des musiques populaires > 2-1 - Varia > Walter Benjamin et le jazz : une introduction

Note de recherche

Walter Benjamin et le jazz : une introduction

Emmanuel Parent

Résumé : On part ici du cons­tat de l’urgente néces­sité de com­bler la béance s’étant pro­gres­si­ve­ment ins­tal­lée entre l’esthé­ti­que phi­lo­so­phi­que et une forme d’expres­sion majeure de la culture afro-amé­ri­caine et de l’art moderne en géné­ral : le jazz. Le viru­lent rejet ador­nien de cette musi­que appa­raît rapi­de­ment comme emblé­ma­ti­que de la rigi­dité concep­tuelle occi­den­tale. On pos­tule alors que la dis­cus­sion qu’il entre­prit dans les années 30 avec son ami Walter Benjamin au sujet de « l’aura des repro­duc­ti­bles » est le lieu d’un dépas­se­ment pos­si­ble de cer­tains topoï de l’esthé­ti­que qui condam­nent l’art à ne jamais s’écarter de la « Grande tra­di­tion » de jour en jour plus mori­bonde.

Lire et télé­char­ger l’arti­cle sur / read and down­load the arti­cle on Revues.org-http://volume.revues.org/2306]


Thèmes et/ou mots-clés
Ecriture –