Éditions Seteun
Accueil du site > Volume ! la revue des musiques populaires > 1-1 - Varia > La couverture musicale ne couvre pas le social

Tribune

La couverture musicale ne couvre pas le social

Pierre Hemptinne

Lire et télé­char­ger la tri­bune sur / read and down­load the op-ed on Revues.org

Je vou­drais repren­dre ici quel­ques éléments d’un tra­vail d’écriture et de notes entamé pour cerner ce que j’appelle le « métier d’écouter ». Un métier qui com­mence bien avant l’écoute pro­pre­ment dite, par l’examen de tout ce qui envi­ronne l’écoute. J’uti­lise la notion de « métier » pour me tenir à l’écart de toute la sphère un peu irra­tion­nelle qui entoure l’uti­li­sa­tion des sens et des émotions, pour posi­tion­ner cette acti­vité dans le cadre d’une objec­ti­va­tion des connais­san­ces qu’elle peut contri­buer à rendre publi­ques et dif­fé­ren­cier ainsi le rôle de média­teurs cultu­rels dans la filière de l’infor­ma­tion sur les expres­sions. Je pro­cède en tâton­nant car ce genre d’examen s’aven­ture sur des che­mins qui ne sont pas tel­le­ment bali­sés, mais encore sou­vent minés, semés d’embû­ches, d’embus­ca­des…


Thèmes et/ou mots-clés