Éditions Seteun

Dossier - La reprise

Typologie de la reprise

Christophe Kihm

Résumé : Le terme de reprise est com­mu­né­ment employé pour dési­gner une forme musi­cale. Il faut alors l’enten­dre comme un équivalent du terme anglais cover, qui dési­gne toute nou­velle ver­sion d’un mor­ceau obte­nue à partir d’un ori­gi­nal. Le pro­blème posé par l’ensem­ble formel dési­gné par le terme « reprise » ainsi entendu réside dans sa capa­cité à accueillir, sans les dis­tin­guer ni les inter­ro­ger, de nom­breu­ses pra­ti­ques musi­ca­les pour­tant hété­ro­gè­nes. C’est l’une des rai­sons pour laquelle cet ensem­ble a fini par dési­gner un genre où se per­dent les spé­ci­fi­ci­tés de la reprise comme « art de refaire », mais aussi, et plus encore, comme « art de revi­vre ». Pour éviter le piège de l’indis­tinc­tion propre à cette appro­che et pré­ci­ser ce qu’il en est de la reprise en musi­que, il faut repen­ser le pro­blème depuis les pra­ti­ques musi­ca­les, mais aussi le repren­dre sur un plan théo­ri­que, à partir des accep­tions qu’il a pu trou­ver dans dif­fé­ren­tes dis­ci­pli­nes.

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur / read and down­load on Cairn.info


Thèmes et/ou mots-clés
Exécution – 
Refaire – 
Revivre –