Éditions Seteun
Accueil du site > Volume ! la revue des musiques populaires > 7-1 - La Reprise > Kind of Rock. Divagations sur Guenièvre

Dossier - La reprise

Kind of Rock. Divagations sur Guenièvre

SAFFAR Frédéric

Résumé : En 1969, paraît « Guinnevere », une bal­lade « élisabéthaine » de David Crosby, toute en har­mo­nies voca­les et entre­lacs de gui­ta­res acous­ti­ques, sur un texte sym­bo­liste et médié­va­li­sant. Ce por­trait de femme pos­sède une struc­ture plutôt com­plexe, et uti­lise un maté­riau modal et poly­mé­tri­que. Un an plus tard, Miles Davis, repre­nant (dans un disque peu connu) cette bal­lade, la méta­mor­phose en une sym­pho­nie ins­tru­men­tale afro-futu­riste (on passe ainsi de quatre minu­tes à plus de vingt minu­tes) à la sono­rité rep­ti­lienne et chan­geante, due à un ins­tru­men­ta­rium électrique inédit, ainsi qu’à une per­pé­tuelle inte­rac­tion entre les dix musi­ciens ; la moda­lité devient désor­mais explo­ra­tion poly­mo­dale, et la poly­mé­trie donne lieu au groove, le tout bai­gnant dans une intense mélan­co­lie. Par delà l’hom­mage de Miles à cette très belle chan­son, n’y a-t-il pas ici une volonté de détour­ne­ment, ou, pour parler comme Henry Louis Gates Jr., de « Signifyin(g) » ?

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur / read and down­load on Cairn.info


Thèmes et/ou mots-clés
Groove – 
Modalité –