Éditions Seteun

Résumé - Un maquis techno

Sandy Queudrus

Ce livre parle de la FREE-PARTY. Cette fête techno, clan­des­tine et sau­vage, enva­hit des lieux aban­don­nés ou déserts, les trans­for­mant en ter­ri­toi­res fes­tifs.

L’explo­ra­tion de plu­sieurs thèmes comme les usages du corps, la consom­ma­tion de psy­cho­tro­pes, la tem­po­ra­lité et les socia­bi­li­tés, nous donne à voir, sans emphase, la dureté des rela­tions avec les autres, avec les pairs et avec soi-même (à l’instar d’ailleurs de beau­coup d’uni­vers sociaux).

Alliage d’eth­no­gra­phie et de socio­lo­gie, cette recher­che menée dans l’ouest de la France s’attarde sur les tra­jec­toi­res socia­les des par­ti­ci­pants qui s’avè­rent être, pour l’essen­tiel, des jeunes issus des cou­ches popu­lai­res de la société.

La fête, loin d’être un milieu unifié autour d’une culture musi­cale, de ses valeurs et pra­ti­ques, accueille des indi­vi­dus aux logi­ques d’inté­rêts variées, aux modes d’enga­ge­ment plu­riels. Elle témoi­gne de la façon dont une forme fes­tive devient lieu d’inven­tion de « métiers », enser­rés dans le halo de l’économie paral­lèle et de l’illé­ga­lisme. Cela pour un pan d’une popu­la­tion (les chô­meurs) en butte à l’exclu­sion socio-économique et à la recher­che d’une reconver­sion sociale. On com­prend alors, à partir du point de vue des acteurs, le carac­tère déviant et clan­des­tin de la fête sau­vage.

Acheter en ligne


Thèmes et/ou mots-clés
Free-party –