Éditions Seteun
Accueil du site > Volume ! la revue des musiques populaires > 2-2 - French Popular Music > La représentation des chanteuses au café-concert : les genres de la (...)

Dossier - French Popular Music

La représentation des chanteuses au café-concert : les genres de la romancière comique et de la diseuse

Carol Gouspy

Résumé : Actuellement, le café-concert, le music-hall et le caba­ret sont des diver­tis­se­ments fré­quem­ment confon­dus qui véhi­cu­lent une image obso­lète et sté­réo­ty­pée. Dans cette étude, nous nous inté­res­se­rons tout par­ti­cu­liè­re­ment à l’ancê­tre du music-hall : le café-concert. Apparaissant aux alen­tours de 1850 à Paris, ce der­nier asso­cie la bois­son à la chan­son et au spec­ta­cle. Pourtant, à ses débuts, rien ne laisse pré­sa­ger le succès de ce loisir convi­vial et dis­pa­rate qui connaît une vogue crois­sante jusqu’à la Première Guerre mon­diale. Afin de conten­ter les spec­ta­teurs deve­nus exi­geants face à un spec­ta­cle créé à leur inten­tion, les direc­teurs des cafés­concerts recru­tent des artis­tes cha­ris­ma­ti­ques. Aussi abor­de­rons nous la repré­sen­ta­tion des chan­teu­ses au café-concert, ce qui nous amè­nera à pren­dre en consi­dé­ra­tion, d’une part, la spé­ci­fi­cité de leur genre et, d’autre part, l’impact de ces vedet­tes sur la clien­tèle. Afin de se démar­quer de leurs concur­ren­tes, elles étudient avec minu­tie leur ges­tuelle, leur cos­tume et leurs effets vocaux. Parmi les nom­breu­ses caté­go­ries du café-concert, nous avons choisi de pré­sen­ter deux genres prin­ci­paux : celui de la « roman­cière comi­que », dans lequel s’illus­tre Thérésa, et de la « diseuse », la plus notoire étant Yvette Guilbert. Même s’il n’est pas en adé­qua­tion avec les canons esthé­ti­ques de l’époque, leur phy­si­que joue un rôle non négli­gea­ble. Cependant, l’appa­rence quel­conque de ces femmes déclen­che des polé­mi­ques car elles ins­tau­rent un esprit de contes­ta­tion qui scan­da­lise les cri­ti­ques et déclen­che l’hila­rité du public popu­laire. Afin de diver­tir ce der­nier et d’obte­nir la renom­mée tant convoi­tée, elles emploient tous les pro­cé­dés comi­ques à leur dis­po­si­tion. Pour accroî­tre leurs béné­fi­ces, les cafés-concerts riva­li­sent d’ingé­nuité pour s’arra­cher ces chan­teu­ses car les enjeux de ce spec­ta­cle se situent entre préoc­cu­pa­tions com­mer­cia­les et artis­ti­ques.

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur Revues.org


Thèmes et/ou mots-clés
Chanteuse –