Éditions Seteun

Dossier - Peut-on parler de musique noire ?

Le samba

un genre populaire chanté emblématique ni afro-descendant ni occidentalisé, mais spécifiquement brésilien

Christian Marcadet

Résumé : Cette contri­bu­tion remet en ques­tion l’idée selon laquelle aux cri­tè­res bio­lo­gi­ques défi­nis­sant les eth­nies et les races se trou­ve­raient inté­grées ou agré­gées des carac­té­ris­ti­ques cultu­rel­les – poé­tico-musi­ca­les en l’occur­rence. Le samba naît au tour­nant du XXe siècle dans les quar­tiers popu­lai­res de Rio de Janeiro, mar­qués par leur com­po­si­tion plu­rieth­ni­que. Rythme syn­copé pri­vi­lé­gié des célé­bra­tions pra­ti­quées dans les com­mu­nau­tés noires bré­si­lien­nes, ce genre urbain est asso­cié aux débuts du Carnaval et abon­dam­ment radio­dif­fusé dans les années 1930. Il perd alors son carac­tère com­mu­nau­taire et régio­nal et connaît bien­tôt une consé­cra­tion mon­diale. Contrôlé par l’Estado Novo, le samba se « civi­lise » et joue un rôle sym­bo­li­que de pre­mier plan dans la cons­truc­tion, réelle et idéelle, de l’iden­tité bré­si­lienne. Résultat d’un long et com­plexe pro­ces­sus d’hybri­da­tion, le samba trans­cende et arti­cule sur plus d’un siècle les appar­te­nan­ces et les ten­sions racia­les et socia­les, omni­pré­sen­tes dans la société bré­si­lienne, au point de s’ériger en matrice idéo­lo­gi­que et modèle de fusion cultu­relle. L’appro­che socio­sé­mio­ti­que de ce tra­vail, qui repose sur l’écoute et vision­nage d’un impor­tant fonds audio­vi­suel et sur l’étude des ouvra­ges publiés au Brésil, met en lumière le rôle et la créa­ti­vité sin­gu­lière de cer­tains artis­tes (Sinhô, N. Rosa, Zé Keti, C. Buarque...) et les pro­ces­sus sociaux et esthé­ti­ques qui ont contri­bué à la recom­po­si­tion de ses éléments.

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur Cairn.info

1. Baiano, « Pelo telefone »
IMG/mp3/1Baiano-mp3.mp3
2. Eduardo das Neves, « Isto é bom »
IMG/mp3/2Neves-mp3.mp3
3. Francisco Alves, « Fala meu louro »
IMG/mp3/3Alves-mp3.mp3
4. Mario Reis & Francisco Alves, « Deixa essa mulher chorar »
IMG/mp3/4ReisAlves-mp3.mp3
5. Mario Reis, « Philosofia »
IMG/mp3/5Reis-mp3.mp3
6. Carmen Miranda, « Diz que tem »
IMG/mp3/6Miranda-mp3.mp3
7. Moreira da Silva, « Acertei no milhar »
IMG/mp3/7daSilva-mp3.mp3
8. Dalva de Oliveira, « Errei sim »
IMG/mp3/81Oliveira-mp3.mp3
8bis. Aurora Miranda, « Risque »
IMG/mp3/82Miranda.mp3
8ter. Dircinha Batista, « Samba »
IMG/mp3/83Batista.mp3
9. Zé Keti, « Ascender as velas »
IMG/mp3/9Keti.mp3
10. Vinicius, Baden Powell & Quarteto em Cy, « Tempo de amor »
IMG/mp3/10ViniciusPowellQuarteto.mp3
11. Martinho da Vila, « Canta, canta, minha gente »
IMG/mp3/11daVila.mp3
12. Chico Buarque, « Vai passar »
IMG/mp3/12Buarque.mp3
13. Teresa Critina, « Com a perna no mundo »
IMG/mp3/13Cristina.mp3
14. Zeca Pagodinho, « Eta povo pra lutar »
IMG/mp3/14Pagodinho.mp3

Thèmes et/ou mots-clés