Éditions Seteun
Accueil du site > Volume ! la revue des musiques populaires > 8-2 - Sex Sells. Blackness Too ? > Tout n’est pas si noir dans cet Atlantique… noir !

Dossier - Sex Sells. Blackness Too ?

Tout n’est pas si noir dans cet Atlantique… noir !

Du Bandit au Rebelle : transformations de la masculinité dans la musique reggae Dancehall

Werner Zips

Traduction Franck Freitas & Jedediah Sklower

Résumé : À contre-cou­rant des dis­cours essen­tia­lis­tes et des expli­ca­tions racia­lis­tes sur la res­pon­sa­bi­lité envers les vic­ti­mes et/ou des auteurs de vio­len­ces, ma contri­bu­tion ana­ly­sera les for­ma­tions tex­tuel­les et per­for­ma­ti­ves de la vio­lence dans la musi­que Reggae Dancehall. Dans cette pers­pec­tive, je m’inté­res­se­rai aux influen­ces tant exté­rieu­res que loca­les, qui contri­buent à la cons­truc­tion d’une figure com­plexe qu’est celle du « Rude Boy ». J’ana­ly­se­rai cette iden­tité sous l’angle des théo­ries de la pra­ti­que, notam­ment à tra­vers le concept bour­dieu­sien d’habi­tus. La figure du « Rude Boy », ana­ly­sée sous le prisme de ces « outils ana­ly­ti­ques », devrait per­met­tre de ques­tion­ner cer­tai­nes des hypo­thè­ses para­dig­ma­ti­ques autour du concept d’hybri­dité déve­loppé par Paul Gilroy dans son ouvrage majeur L’Atlantique Noir – Modernité et Double cons­cience, et qu’il oppose à la reven­di­ca­tion de l’« authen­ti­cité » d’une pensée essen­tia­liste et natio­na­liste.

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur / read and down­load on Cairn.info