Éditions Seteun

Résumé « Sound Factory »

Musique et logiques de l’industrialisation

« D’une révo­lu­tion à l’autre ». C’est le titre que Jeremy Deller avait choisi pour son expo­si­tion au Palais de Tokyo afin de sou­li­gner les liens inat­ten­dus entre le déclin de l’indus­trie manu­fac­tu­rière et la nais­sance de l’indus­trie musi­cale.

Les contri­bu­tions de cher­cheurs en scien­ces socia­les, réunis ici sous la direc­tion de Stéphane Dorin, et pré­cé­dées d’un entre­tien avec Jeremy Deller, pren­nent toutes au sérieux les musi­ques popu­lai­res, dans leurs dimen­sions indus­triel­les et com­mer­cia­les, mais aussi dans leur pro­pen­sion à renou­ve­ler les pra­ti­ques cultu­rel­les, les poli­ti­ques économiques et les esthé­ti­ques.

Révolutionnaires, les musi­ques popu­lai­res le sont donc bel et bien, à la fois par leurs ori­gi­nes loin­tai­nes, dans la nais­sance du capi­ta­lisme indus­triel et com­mer­cial au XIXe siècle, et par leur impact, numé­ri­que ou non, sur nos maniè­res d’écouter, de voir et de vivre ensem­ble au début du XXIe. D’une révo­lu­tion à l’autre, les musi­ques popu­lai­res sont tou­jours aux avant-postes des trans­for­ma­tions socia­les à l’oeuvre dans les socié­tés contem­po­rai­nes.

Ont col­la­boré à cet ouvrage Vincent Arquillière, Philippe Bouquillion, Jeremy Deller, Simon Frith, Julien Fronsacq, Gérôme Guibert, David Hesmondhalgh et Patrick Mignon.

Télécharger l’intro­duc­tion et le som­maire

Stéphane Dorin est socio­lo­gue. Maître de confé­ren­ces à l’uni­ver­sité Paris 8, il a étudié les pro­ces­sus de dif­fu­sion du jazz et du rock en Inde, contri­buant ainsi à une socio­lo­gie de la glo­ba­li­sa­tion des musi­ques popu­lai­res. Il pour­suit ses recher­ches sur la musi­que en s’inté­res­sant aux trans­for­ma­tions du goût musi­cal, savant et popu­laire, à l’ère des indus­tries cultu­rel­les et des médias.

Le livre Sound Factory a reçu le sou­tien de la Sacem.

Diffusion / dis­tri­bu­tion : Acheter sur le site des Presses du réel