Éditions Seteun

Musique et danse dans la globalisation n° 10-2

Sommaire du 10-2

Composer avec le monde Œuvres, auteurs et droits en tension : musique et danse dans la globalisation

Numéro dirigé par Emmanuelle Olivier, CNRS

ARGUMENTAIRE

À l’heure où le numé­ri­que fait émerger de nou­veaux modes d’écriture, d’écoute, d’échange, de cir­cu­la­tion et de sto­ckage des don­nées, mais aussi de nou­vel­les formes d’auto­rité, d’économies et de types de rela­tion au temps et au monde, ce numéro inter­roge les notions de créa­tion musi­cale et cho­ré­gra­phi­que en contexte de glo­ba­li­sa­tion. À tra­vers une série d’études de cas qui dépas­sent les dis­tinc­tions Nord/Sud, écrit/oral, savant/popu­laire, reli­gieux/pro­fane, on saisit mieux com­ment ces pra­ti­ques par­ti­ci­pent d’un même régime de créa­tion qui, tantôt intè­gre, tantôt met en ten­sion deux logi­ques, l’une du renou­vel­le­ment, l’autre de l’inno­va­tion. De la même manière, ces pra­ti­ques de com­po­si­tion et de recom­po­si­tion sont inter­ro­gées en termes de régi­mes d’auto­rité, ce qui permet de mon­trer que, dans de mul­ti­ples régions du monde, des solu­tions alter­na­ti­ves aux « droits d’auteur », cer­tai­nes ancien­nes, d’autres plus récen­tes, ont été mises en place et s’ins­cri­vent désor­mais dans ces nou­vel­les économies de ser­vi­ces sus­ci­tées par la démo­cra­ti­sa­tion du numé­ri­que.

As digi­tal tech­no­lo­gies set off new modes of wri­ting, lis­te­ning, exchan­ging, cir­cu­la­ting and data sto­ra­ging, as well as new forms of autho­rity, eco­no­mies and types of rela­tion­ships to time and to the world, this set of texts ques­tions notions of musi­cal and cho­reo­gra­phic crea­tion in our glo­ba­li­zed context. Through a series of case stu­dies which go beyond the North/South, writ­ten/oral, lear­ned/popu­lar and sacred/secu­lar dicho­to­mies, we better unders­tand how these prac­ti­ces par­ti­ci­pate in the same regime of crea­tion which either inte­gra­tes or puts in ten­sion two logics, one of rene­wal, ano­ther one of inno­va­tion. These prac­ti­ces of com­po­sing and recom­po­sing are also ques­tio­ned in terms of regi­mes of autho­rity. The inte­rest of this approach is to show that, in various regions of the world, alter­na­tive solu­tions to “copy­right” sys­tems, cer­tain old, others more recent, have been set up and are hen­ce­forth part of the new ser­vice eco­no­mies spar­ked off by the demo­cra­ti­za­tion of digi­tal tech­no­lo­gies.

INFORMATIONS PRATIQUES

210 x 210mm - 266 p. - 19 €

ISBN 978-2-913169-35-7

Acheter : Boutique en ligne de l’IRMA

Consulter en ligne sur Cairn.info

(intro­duc­tion, 5 comp­tes-rendus et 14 notes de lec­ture en accès libre)

Buy beyond France (ache­ter d’ailleurs qu’en France) : follow this link.

SOMMAIRE

Introduction

Emmanuelle Olivier, Composer avec le monde. Œuvres, auteurs et droits en ten­sion : musi­ques et danses dans la glo­ba­li­sa­tion (texte inté­gral en ligne)

Martin Stokes, « Créativité, glo­ba­li­sa­tion et musi­que »

Denis-Constant Martin, « Attention, une musi­que peut en cacher une autre. L’appro­pria­tion, A et Ω de la créa­tion »

Abdoulaye Niang, « Le rap pré­di­ca­teur isla­mi­que au Sénégal : une musi­que « mis­sion­naire » »

Sarah Andrieu, « Les valeurs de la créa­tion cho­ré­gra­phi­que ouest afri­caine »

Jean-Paul Fourmentraux, « Art, science, tech­no­lo­gie, « Création numé­ri­que et poli­ti­ques de l’inter­dis­ci­pli­na­rité » »

Juan Paulhiac, « La scène musi­cale de la cham­peta face à Internet. Perspectives « du Sud » sur la muta­tion des indus­tries cultu­rel­les en régime numé­ri­que »

Emmanuelle Olivier, « Droits d’auteur vs usages locaux de l’auto­rité. Réflexion à partir d’une K7 de louan­ges isla­mi­ques au Mali »

Élina Djebbari, « Voler, donner, trans­met­tre. Propriété et appro­pria­tion chez les artis­tes de ballet du Mali »

VARIA

Casey Harison, « “Is It in My Head ?” : The Pleasure and Pain of Listening to the Who, 1964-1973 »

COMPTES-RENDUS

Orlene Denice McMahon, « Le corps signi­fiant : Hendrix, le 31 août 1970, 02h00. Compte rendu de la confé­rence donnée par Nicholas Cook en Sorbonne dans le cadre des Rencontres inter­na­tio­na­les JCMP (23 février 2013) »

Rémi Boivin, « « Ethnomusika : Musique, danse & enga­ge­ment ». Compte-rendu du col­lo­que inter­na­tio­nal du 12 au 14 juin 2013 »

Pauline Escande-Gauquié et Noémie Vermoesen, « « Critique de la culture et musi­ques popu­lai­res enre­gis­trées ». Journée d’étude, Université Paris-Sorbonne, 14 décem­bre 2013 »

Nadia Fartas, « « David Bowie is », au Victoria & Albert Museum. Sound and Vision ou le musée en chan­tant »

Nicolas Ballet, « « Europunk » à la Cité de la musi­que à Paris, du 15 octo­bre 2013 au 19 jan­vier 2014 »

NOTES DE LECTURE

Daniel Harrison, Kirk Curnutt, Brian Wilson

Alain Mueller, Fabien Hein, Do It Yourself : Autodétermination et culture punk

Isabelle Stegner-Petitjean, Christopher R. Smit (ed.), Michael Jackson, Grasping The Spectacle

Pauline Guedj, Stan Hawkins et Sarah Niblock, Prince : The Making of a Pop Music Phenomenon

Stéphanie Molinero, Karim Hammou, Une his­toire du rap en France

Karim Hammou, Sophy Smith, Hip-Hop Turntablism, Creativity and Collaboration

Alice Aterianus-Owanga, Jean Jamin & Patrick Williams, Une anthro­po­lo­gie du jazz

Pierre Genty, Olivier Roueff, Jazz, les échelles du plai­sir

Claude Chastagner, Makis Solomos, De la musi­que au son. L’émergence du son dans la musi­que des XXe-XXIe siè­cles

Olivier Julien, “The last period when the per­for­ming arts were at the core of the music indus­try” : John Mullen’s La Chanson popu­laire en Grande-Bretagne pen­dant la Grande Guerre 1914-1918

Philippe Birgy, Lionel Pourtau, Techno : une sub­culture en marge

DROIT DE RÉPONSE

Écoute du rap et signi­fi­ca­tion

Anthony Pecqueux, « Une que­relle épistémologique qui ne dit pas son nom »

Jedediah Sklower, « Signifyin’ ears »

Anthony Pecqueux, « Rendre compte de la com­plexité (de l’écoute d’une chan­son) »