Éditions Seteun

Politiques des musiques populaires au XXIe siècle

Résumé

Informations

  • Direction : Elsa Grassy et Jedediah Sklower
  • Collection « Musique et Société »
  • 15 €. Diffusion libraires et commande en ligne.
  • 22x14 cm (broché)
  • 237 p.
  • langue : français.
  • ISBN : 978-2-913169-39-5
  • EAN : 9782913169395

Commander

  • Distribution : les presses du réel.
  • L’ouvrage fera partie du catalogue en ligne des Éd. Mélanie Seteun sur Openbooks, courant 2016.

Présentation

Après les uto­pies fanées de la contre-culture et après les slo­gans brûlés des années punk, de quoi sont capa­bles poli­ti­que­ment les musi­ques popu­lai­res au xxie siècle ? À rebours d’une pensée pes­si­miste ou nos­tal­gi­que, cet ouvrage col­lec­tif entend démon­trer la per­ti­nence mili­tante de ces musi­ques aujourd’hui, sans pour autant embras­ser naï­ve­ment une tra­di­tion qui ne les consi­dé­re­rait que sous le jour glo­rieux de leur affi­lia­tion à de grands mou­ve­ments poli­ti­ques.

Les scènes musi­ca­les du xxie siècle déploient des pra­ti­ques orga­ni­sa­tion­nel­les et des réper­toi­res tac­ti­ques ori­gi­naux, capa­bles de donner un souf­fle par­ti­cu­lier à l’action poli­ti­que. Les innom­bra­bles col­la­bo­ra­tions et média­tions qui pré­si­dent à leur pro­duc­tion et à leur récep­tion, la mal­léa­bi­lité de leurs formes – et même l’oppro­bre dont elles peu­vent encore être frap­pées – sont le ter­reau d’une praxis à la fois cultu­relle, sociale et affec­tive.

Les huit études de cas inter­na­tio­na­les ras­sem­blées ici trai­tent, à partir d’hori­zons scien­ti­fi­ques divers, de dif­fé­ren­tes formes de mobi­li­sa­tion poli­ti­que autour ou à l’aide des musi­ques popu­lai­res, en Europe, aux États-Unis, au Japon et en Iran : luttes syn­di­ca­les de musi­ciens, orga­ni­sa­tion et poli­ti­sa­tion de scènes musi­ca­les loca­les dans un envi­ron­ne­ment glo­ba­lisé, mobi­li­sa­tions sur le long terme et à l’occa­sion de mou­ve­ments sociaux. Penser les poli­ti­ques des musi­ques popu­lai­res, c’est reconnaî­tre d’abord la puis­sance des acti­vi­tés sou­ter­rai­nes d’asso­cia­tion et de par­tage qu’elles nour­ris­sent, pour mettre au jour les che­mins d’émancipation qui mènent de l’acti­vité popu­laire ordi­naire à l’enga­ge­ment poli­ti­que mili­tant.

Table des matières

  • Jedediah Sklower, « Penser les dynamiques politiques des musiques populaires : communalisations, affects et tactiques populaires »
  • Elsa Grassy et Jedediah Sklower, « Politiques des musiques populaires au xxie siècle : synthèse des contributions »
  • Martin Cloonan, « Musique, syndicalisme et politique au Royaume-Uni : remarques sur le pragmatisme de la British Musicians’ Union »
  • Yauheni Kryzhanouski, « Rock, régime autoritaire, et contestation politique : la (dé)politisation du rock en Biélorussie »
  • Emanuele Toscano et Daniele di Nunzio, « Musique et subjectivité dans la nouvelle droite radicale italienne »
  • Jen Semken, « Politiques des musiques populaires en Iran au xxie siècle »
  • Renata Pasternak-Mazur, « Identités indésirables : le disco polo, l’enfant terrible de la culture populaire polonaise postcommuniste »
  • Noriko Manabe, « La musique dans le mouvement antinucléaire japonais après Fukushima : quatre espaces de manifestation »
  • Naomi Podber, « On fait plus que jouer de la musique dans les rues »
  • Andrew Snyder, « Cuivres critiques : la musique comme tactique d’action directe dans la baie de San Francisco »
  • Remerciements
  • Biographies