Éditions Seteun

Dancehall aux Antilles, rap en france hexagonale

ou la quête d’un idéal républicain de citoyenneté

Mylenn Zobda-Zebina

Résumé : Par leur rapide cir­cu­la­tion d’un point à l’autre de la pla­nète, les mar­chan­di­ses (cultu­rel­les, tech­ni­ques…) met­tent en jeu des phé­no­mè­nes d’adop­tion, de repro­duc­tion, d’adap­ta­tion de pra­ti­ques socia­les, d’idées et de repré­sen­ta­tions socio­cultu­rel­les qui ren­dent pos­si­ble la mise en rela­tion de popu­la­tions jusqu’alors dis­tan­tes cultu­rel­le­ment et/ou géo­gra­phi­que­ment. Les musi­ques dan­ce­hall et rap sont l’exem­ple de ces mar­chan­di­ses qui cir­cu­lent à une grande échelle, d’un bout à l’autre de la pla­nète. L’ana­lyse des textes de ces deux musi­ques urbai­nes dans deux lieux qui sym­bo­li­sent la rela­tion Métropole/péri­phé­rie : la France et les Antilles fran­çai­ses permet d’offrir un éclairage nou­veau sur l’inter­pré­ta­tion des phé­no­mè­nes de contact issus de la glo­ba­li­sa­tion des échanges.

Consulter l’arti­cle et télé­char­ger le pdf sur / read and down­load on Cairn.info


Thèmes et/ou mots-clés