Éditions Seteun

Qu’est-ce qu’une culture locale ?

La pratique et l’expression du black metal à Taiwan

Meng Tze Chu

Résumé : Taiwan est un pays en voie d’émancipation. Longtemps colo­nisé par une suc­ces­sion d’occu­pants, il n’a com­mencé que récem­ment à se ques­tion­ner sur l’idée d’une cons­cience natio­nale. La pra­ti­que du metal s’est d’abord déve­lop­pée à Taiwan au sein des struc­tu­res où le rock importé par les mili­tai­res amé­ri­cains s’était implanté dans les années 1950 (médias, lieux de concerts). Plus récem­ment, Internet a joué un rôle impor­tant, notam­ment pour le black metal, style pra­ti­qué majo­ri­tai­re­ment par des étudiants. On peut dire que la vague black metal a révo­lu­tionné le milieu du rock tai­wa­nais. Chthonic, prin­ci­pal repré­sen­tant du style, est en effet devenu en quel­que sorte le sym­bole d’une « iden­tité natio­nale » pour de nom­breux jeunes. Alors que le groupe intro­duit des réfé­ren­ces à la culture tai­wa­naise dans ses oeu­vres, le leader de cette for­ma­tion, poli­ti­que­ment impli­qué, se bat pour l’indé­pen­dance de Taiwan vis-à-vis de la Chine. Il semble ainsi que le black metal local tai­wa­nais appa­raisse à la fois comme un exo­tisme musi­cal et comme un vec­teur assumé du natio­na­lisme de ce pays.

Lire et télé­char­ger l’arti­cle sur / read and down­load the arti­cle on Revues.org


Thèmes et/ou mots-clés
Identité –