Éditions Seteun

Varia

Le concept album :

Une vaste « escrockerie » ?

Idir Zebboudj

Résumé : Exercice de style lar­ge­ment gal­vaudé de nos jours, le « concept album » est un genre qui a vu le jour dans la deuxième partie des années soixante. À cet égard, il est l’un des stig­ma­tes des orien­ta­tions artis­ti­ques qui ani­maient la scène Pop d’alors, frap­pée du sceau de la « révo­lu­tion psy­ché­dé­li­que ». Le Rock’n’roll des fif­ties y a connu de fortes muta­tions, sous l’influence prin­ci­pale des Beatles, pui­sant dans d’autres formes d’expres­sion, notam­ment les musi­ques « savan­tes ». En 1969, les Who trans­po­sent l’Opéra dans le monde de la Pop : leur album « Tommy », notoi­re­ment connu pour être le pre­mier Opéra rock de l’his­toire, inau­gure une longue série de concept albums. L’idée étant de conce­voir le LP non plus comme une simple com­pi­la­tion de titres indé­pen­dants, mais comme un tout où les chan­sons ser­vent de sup­port à une his­toire. Cette idée, qui fut abon­dam­ment reprise, n’a pas manqué de sus­ci­ter des réser­ves, voire la moque­rie de cer­tains obser­va­teurs. Selon eux, l’album concept est l’une des illus­tra­tions des « déri­ves pro­gres­si­ves » qui vont se confir­mer dans les années soixante-dix. En ce sens que le « vrai rock’n’roll » se serait perdu dans sa recher­che de cré­di­bi­lité artis­ti­que. Mais au-delà de ces consi­dé­ra­tions esthé­ti­ques, l’étude du concept album, en tant que véhi­cule d’une nar­ra­tion, sou­lève la ques­tion de la place des textes dans la musi­que Pop ou Rock.

Lire et télé­char­ger l’arti­cle sur / read and down­load the arti­cle on Revues.org


Thèmes et/ou mots-clés
Histoire – 
Artistique – 
Pompier – 
Texte –